protections incontinence

Quelle est la meilleure protection contre l’incontinence ?

Les personnes qui souffrent d’incontinence urinaire doivent utiliser des protections urinaires. Ce sont des dispositifs ressemblant à des couches pour bébé qui protège la personne de jour comme de nuit. Plusieurs solutions existent actuellement sur le marché. Il importe alors de bien choisir celle qui est la plus adaptée.

Les différents types de protections incontinence

Parmi les dispositifs présents sur le marché, il y a les changes complets. Ce type de protection propose différentes capacités d’absorptions et plusieurs tailles pour s’adapter aux individus souffrant d’une incontinence modérée et sévère. Cette protection convient aux personnes valides et aux personnes alitées. Le change complet est doté d’un indicateur d’humidité, ce qui rend plus pratique son utilisation. Ce dispositif est disponible sur le site sodimatmedical.fr, mais vous y trouverez également de nombreux autres modèles. Les protections anatomiques font aussi partie des outils les plus utilisés pour lutter contre l’incontinence. Elles sont faciles à mettre et ne nécessitent pas l’aide d’une personne tierce. Ces protections se fixent tout simplement grâce à une bande adhésive à l’intérieur d’un slip de maintien ou un slip classique. Outre l’indicateur d’humidité, un système de contrôles des odeurs est aussi disponible sur ce type de protection incontinence.

Puis, le marché propose également les slips absorbants qui s’enfilent et se retirent comme un slip classique. Cet outil assure une bonne garde au sec tout en évitant les rougeurs et les irritations. Tout comme les modèles précédents, les slips absorbants possèdent aussi un indicateur d’humidité et un système de contrôle d’odeurs. Ensuite, les protections droites sont aussi connues pour leur efficacité pour une incontinence légère. Elles s’adaptent aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Enfin, il y a les alèses de lit qui procurent une protection supplémentaire. Elles sont à placer entre le matelas et le drap. Si certains modèles sont lavables, d’autres quant à eux sont jetables.

Les critères de choix d’une protection incontinence

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de personnes âgées de plus de 65 ans en France. Selon l’estimation, ce trouble concerne une femme de plus de 70 ans sur trois, 8 % des hommes de 65 ans et 28% des hommes âgés plus de 90 ans. L’utilisation d’une protection incontinence est donc indispensable pour assurer le confort et le bien-être de la victime. Pour mieux choisir, il convient de tenir compte de quelques critères dont le premier est le type d’incontinence. Il existe par exemple l’incontinence à l’effort qui survient lors d’un effort physique. Elle se traduit par une perte de quelques gouttes seulement. Puis, il y a l’incontinence par impériosité ou incontinence d’urgence qui fait référence à une hyperactivité vésicale.

Certaines personnes souffrent aussi d’incontinence par regorgement. Celle-ci est due à l’augmentation du volume de la prostate et elle est très fréquente chez les hommes. Ce trouble provoque un écoulement continu. Un autre type de fuite urinaire, c’est l’incontinence fonctionnelle qui touche les individus invalides. Ils sont très altérés dans leur mobilité et ne peuvent pas arriver à temps dans les toilettes. Le deuxième critère à prendre en compte est le degré des fuites urinaires. À ce sujet, il existe 3 niveaux :

  • L’incontinence légère ;
  • L’incontinence modérée ;
  • L’incontinence sévère.