kinésiologue

Qui peut devenir kinésiologue ?

Il a été prouvé que la kinésiologie est une thérapie qui présente de nombreux avantages lorsqu’il s’agit de traiter des troubles comme des douleurs physiques, troubles digestifs, stress et bien d’autres encore. Il existe un certain profil qui marque ce qu’est un bon kinésiologue et, pour cela, il doit se conformer à une série de directives

La formation pour devenir un kinésiologue

Comme dans tout domaine, plusieurs éléments et facteurs font la différence entre un bon et un mauvais kinésiologue. L’une d’entre elles est la formation. Le fait d’avoir appris auprès des meilleurs professeurs et écoles permet d’appliquer correctement la kinésiologie. Cela affirme l’importance de sélectionner un centre privilégiant les dernières techniques. Le centre de formation choisi devra aussi permettre à l’étudiant d’accéder aux ressources récemment utilisées dans la réalisation d’un traitement kinésiologique à jour. Le site auranesis-kinesiologie.fr peut vous aider à bénéficier de toutes les installations nécessaires à l’apprentissage correct des secrets de la kinésiologie.

Cependant, en kinésiologie, la théorie est tout aussi importante que la pratique, c’est pourquoi il est important d’en tenir compte. Le contact entre l’étudiant et les patients est primordial tout au long de sa formation. Ce n’est que de cette manière que le futur kinésiologue pourra développer les compétences personnelles nécessaires pour comprendre les patients et savoir rapidement de quel type de kinésiologie ils ont besoin :

  • Holistique
  • Respiratoire
  • Gériatrique
  • Intensive
  • Sportive
  • Cardiovasculaire

Quel profil doit avoir un bon kinésiologue ?

Tout n’est pas formation, comme nous l’avons dit, il existe certaines caractéristiques personnelles qui doivent compléter le profil d’un bon kinésiologue. Tout d’abord, la kinésiologie est une thérapie basée sur le mouvement, le praticien doit donc être une personne dynamique qui aime le mouvement. Cela implique une affinité et un attachement aux activités sportives, une personne qui est en forme et qui pratique régulièrement une activité physique.

L’aspect physique est essentiel pour un kinésiologue, afin qu’il puisse réaliser les différentes techniques sans aucun problème, rendant ses thérapies très productives. Sans compter la personnalité. Un kinésiologue doit être une personne orientée vers le service, en d’autres termes une personne qui aime aider les autres. Parfois, on peut avoir les qualités requises pour être kinésiologue, mais ne pas être doué pour aider les autres et les servir.

Kinésiologie : un travail collectif

Dans le cadre de la kinésiologie, il faut savoir travailler en équipe. Ceci impliquera une collaboration entre le spécialiste et le patient. Le kinésiologue devra aussi travailler avec d’autres spécialistes à l’occasion d’une thérapie unanime. La sensibilité, la patience et l’empathie font partie des qualités personnelles que doit avoir le kinésiologue pour traiter correctement avec les gens. Sans ces qualités, il est difficile d’établir un lien avec le patient, d’une part, pour savoir ce qui lui arrive et d’autre part, pour établir un guide afin de le traiter au mieux. Mais surtout, il faut être présent tout au long du processus, observer l’évolution du patient afin de savoir comment poursuivre la thérapie de la meilleure façon. À cette fin, la communication doit être fluide et le patient doit se sentir en totale confiance pour exprimer ce qu’il ressent.