Hôtels hospitaliers

3 choses à savoir sur les hôtels hospitaliers

Apparus depuis quelque temps en France, les hôtels hospitaliers sont des établissements à visée médicale, plus particulièrement destinés à accueillir la patientèle d’un hôpital bien précis. Et depuis leur apparition, ces centres sont prisés par une grande partie de la population, en grande partie parce qu’ils représentent un type atypique d’hébergement. En effet, les hôtels hospitaliers ont pour principal objectif d’offrir un cadre pouvant favoriser des conditions de guérison optimales à différents patients. Si vous êtes acteur du domaine de la santé ou un particulier et que vous souhaitez apprendre davantage sur les hôtels hospitaliers, lisez la suite de ces écrits. Vous découvrirez 3 choses nécessaires à savoir sur ce nouveau type d’hébergement.

Qu’est-ce que c’est ?

Encore appelés hospitels, ou hôtels-patients, les hôtels hospitaliers sont des hébergements conçus dans le but de prendre en charge des patients spécifiques. Ils sont non médicalisés, avec toutes les commodités réunies, et ce, pour offrir un véritable confort aux locataires. Ces établissements sont généralement situés à quelques mètres d’un centre de santé, ou même dans la cour de celui-ci. Après plusieurs tests et expériences, l’hôtel hospitalier a été rendu accessible à la patientèle française, plus précisément à partir d’août 2021, sous l’égide du ministère de la Santé. Et depuis lors, on note une forte croissance en termes de fréquentation.

Quels sont les types d’hôtels hospitaliers ?

Comme de nombreux autres établissements à visée médicale, les hôtels hospitaliers sont subdivisés en différentes catégories. En France, on les différencie ainsi :

  • hôtels à proximité immédiate ;
  • résidences de tourisme ;
  • maisons d’accueil hospitalières.

Les hôtels à proximité immédiate sont définis comme étant des sites d’hébergement implantés au sein des centres de santé. On retrouve généralement ces sites dans les grosses unités médicales telles que les polycliniques ou encore les centres hospitaliers universitaires (CHU). Les résidences de tourisme et les maisons d’accueil hospitalières quant à elles sont des espaces majoritairement situés à proximité des hôpitaux. Ils peuvent à la fois servir de centres d’accueil pour les malades et pour leurs familles, suivant la durée de leur séjour. Tous ces établissements cités ne disposent pas d’un personnel de santé spécifique, sauf pour les cas nécessiteux.

Avantages d’opter pour un hôtel hospitalier

Les hôtels hospitaliers offrent plusieurs avantages à l’ensemble du personnel médical et aux patients admis dans ces espaces. D’abord, pour les hôpitaux, mettre en place un hôtel-patient est une excellente alternative pour travailler dans de meilleures conditions, en l’occurrence sans avoir plus de patients que la normale à leur charge. Ainsi, le personnel soignant pourra offrir une assistance de qualité aux patients présents et améliorer ainsi sa productivité. Ensuite, en ce qui concerne les patients, résider dans ce type d’établissement leur permettra de bénéficier de soins adaptés, dans un cadre plus prompt à les voir recouvrer la santé ou à avoir plus d’optimisme. Toutefois, il revient aux médecins de prendre la décision de faire interner des patients au sein d’un hôtel hospitalier. Et pour parvenir à cet état de fait, plusieurs aspects sont pris en compte, le plus important étant de s’assurer que le patient sera dans un cadre propice à son épanouissement.